Meilleur sèche cheveux

Le sèche-cheveux  ou séchoir à cheveux est un véritable must have dans la salle de bain. Incontournable dans les salons de coiffure, il sèche, structure, discipline, lisse et boucle les cheveux. Vous êtes à la recherche du meilleur sèche-cheveux ?

Voici votre guide.

A quoi sert un sèche-cheveux ? Quels sont les différents types de sèche-cheveux ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Quels sont les avantages du sèche-cheveux ? Comment bien s’en servir ? Comment entretenir son sèche-cheveux ? Comment surveiller le fonctionnement de son sèche-cheveux ? De quand date le premier sèche-cheveux ?

 

Comment fonctionne un sèche-cheveux ?

Comme le laisse deviner son nom, le sèche-cheveux est utilisé  pour faire sécher les cheveux après le lavage. Il trouve sa place dans la salle de bain des particuliers et dans le salon des coiffeurs professionnels. Outre sa vocation primaire, le sèche-cheveux peut également servir pour faire un thermobrossage.

En effet, on peut l’utiliser pour faire du brushing, apporter du volume aux cheveux, les mettre en forme en les bouclant ou en les lissant. Évidemment, pour cela, il faudra se munir d’autres accessoires comme une brosse ou un peigne.

Pour être certaine de trouver le meilleur sèche-cheveux, il peut-être important d’en comprendre le fonctionnement.

Son fonctionnement est facile à comprendre. Notez qu’il s’agit d’un appareil électromécanique. En effet, l’appareil est équipé d’un petit moteur, d’une hélice, et d’une résistance constituée de fils électriques. Le bouton de mise en marche déclenche le fonctionnement du moteur, lequel fait tourner l’hélice, qui se chargera de ramener l’air vers l’intérieur.

Cet air passe ensuite à travers la résistance constituée de fils électriques, dont le rôle est de faire chauffer l’air venant de l’extérieur. Une fois chauffé, l’air sera projeté vers l’extérieur de l’appareil en passant par l’hélice.

L’air chaud projeté permet d’évaporer les particules d’eaux sur les cheveux mouillés permettant ainsi leur séchage.

Notez qu’un sèche-cheveux peut aussi projeter de l’air froid. Ce dernier convient particulièrement aux cheveux abîmes qui ne supportent pas la chaleur.  Certains modèles sont équipés d’un dispositif spécifique qui permet de régler le débit d’air soufflé par l’appareil en diminuant ou en augmentant la vitesse de rotation de l’hélice.

 

Les différents types de sèche-cheveux

Pour trouver le meilleur sèche-cheveux qui saura répondre à vos besoins, vous devez avoir connaissance des différents modèles disponibles sur le marché. On peut distinguer le sèche-cheveux lissant, le sèche-cheveux avec diffuseur d’air, le sèche-cheveux avec peigne ou brosse, le sèche-cheveux ionique, le sèche-cheveux professionnel et le sèche-cheveux de voyage.

Sèche-cheveux avec diffuseur

Le sèche-cheveux diffuseur est un sèche-cheveux ordinaire dont le concentrateur peut être remplacé par un diffuseur. Il est spécialement adapté pour les personnes ayant des cheveux bouclés. Cet appareil émet de la chaleur sans propulser de l’air qui pourrait détériorer les boucles. Ce type de sèche-cheveux convient donc aussi aux personnes ayant des cheveux abîmés. Certains modèles sont livrés d’origine avec un diffuseur. D’autres ne sont pas équipés de cet accessoire, mais peuvent en doter.

Sèche-cheveux avec peigne ou brosse

Ce type de sèche-cheveux est apprécié des filles pour sa simplicité d’utilisation et sa praticité. En effet, elles peuvent la manier d’une seule main puisque déjà l’appareil intègre une brosse ou un peigne. Il est tout indiqué pour les filles souvent pressées et aussi à celles qui ne sont pas douées avec le brushing. Il peut diviser le temps de coiffage et de séchage des cheveux en deux. Plusieurs marques proposent ce type de sèche-cheveux. Il y en a pour tous les budgets.

Sèche-cheveux lissant

Un sèche-cheveux lisseur est un sèche-cheveux qui vous permet à la fois de lisser et sécher vos cheveux. Vous n’aurez besoin d’aucun autre accessoire pour lisser vos cheveux, cet appareil se suffit à lui-même. Il vous fera donc gagner de la place dans votre salle de bain. De nombreux modèles existent sur le marché. Le meilleur sèche-cheveux lissant sera celui qui convient à vos cheveux et à votre budget.

Sèche-cheveux ionique

Le sèche-cheveux ionique est sans nul doute le meilleur sèche-cheveux. Il faut comprendre que lorsque les cheveux humides se mettent en contact avec une source de forte chaleur, une sorte d’électricité dite statique se dégage, ce qui est due à la présence d’ions positifs dans la chevelure. Cette électricité est responsable du ternissement des cheveux et une perte de brillance.

Le sèche-cheveux est alors la meilleure arme pour lutter ce fléau, puisqu’il émet des ions négatifs pour le contrer. En utilisant cet appareil, vos cheveux sont donc plus brillants. Son avantage réside aussi dans sa capacité à sécher rapidement les cheveux mouillés, ce qui vous fera gagner du temps et en même temps vous permettra de faire une bonne économie d’énergie.

Sèche-cheveux professionnel

Le sèche-cheveux professionnel est le modèle utilisé dans les salons de coiffure. Cela ne veut pourtant pas dire qu’il est réservé aux utilisateurs professionnels. Ce qui le distingue des appareils de grande distribution, c’est sa robustesse et sa puissance. Le  moteur DC incorporé à un sèche-cheveux classique n’est pas adapté à un usage intensif. Le meilleur sèche-cheveux professionnel doit être doté d’un moteur AC. Celui-ci est le plus résistant des moteurs utilisés dans la conception des sèche-cheveux.

Sèche-cheveux de voyage

Comme l’indique son nom, le sèche-cheveux de voyage est spécialement pensé pour utilisatrices et utilisateurs souvent en déplacement. Les principaux avantages de cet appareil résident dans sa petite taille et sa légèreté. Ce type de sèche-cheveux propose une puissance similaire à celle d’un modèle classique. Il est souvent doté d’un manche pliable pour faciliter son rangement et son transport. En général, il est livré avec une pochette qui la protège des chocs pendant les déplacements.

Comment trouver le meilleur sèche-cheveux ?

Il existe un certain nombre d’éléments à observer pour trouver le meilleur sèche-cheveux. Le premier critère, c’est la nature de vos cheveux. Le second concerne les caractéristiques physiques et techniques de l’appareil à savoir le poids, l’ergonomie, la température, la vitesse, le niveau sonore, le matériau et la consommation. La troisième porte sur le prix, la marque et le fabricant de l’appareil.

La nature de vos cheveux

Rappelons que le meilleur sèche-cheveux, c’est celui qui respecte vos cheveux. En effet, la puissance d’un sèche-cheveux est comprise entre 1000 et 2500 watts. Vous pouvez vous dire que plus il est puissant mieux c’est ! Sachez-le pourtant, ce n’est pas une bonne idée de choisir un sèche-cheveux trop puissant si vous avez des cheveux fins, ni choisir un sèche-cheveux à faible puissance si vous avez des cheveux longs et épais.

Si vous avez des cheveux fins et lisses, un modèle doté d’une puissance aux alentours de 1600W est à privilégier. Si vous avez des cheveux épais et crépus, une puissance plus élevée d’environ 2000W est à prévoir.

Le poids du sèche-cheveux

Si vous comptez utiliser votre sèche-cheveux plusieurs fois par semaine, ou bien si vous avez des cheveux longs, vous ne devez pas négliger ce critère. Vous allez porter votre appareil à bout de bras pendant plusieurs minutes. Pour ne pas avoir le bras fatigué et douloureux après votre séance de brushing ou séchage, optez pour un modèle plus léger. Le sèche-cheveux de voyage pèse autour de 350 et 400 grammes. Vous pouvez aussi trouver un modèle classique autour de 500 à 750 grammes.

Ergonomie du sèche-cheveux

Le meilleur sèche-cheveux, c’est  un appareil agréable et confortable à manier. Il permet une bonne prise en main. Chez les grandes marques, vous trouverez des modèles spécialement imaginés pour épouser parfaitement les lignes de la main. Vous pouvez également rencontrer des modèles pour gaucher, pour droitier et ambidextre.

Un sèche-cheveux ergonomique vous évite d’avoir mal au bras après votre brushing du matin.

La longueur du cordon

Au moment où vous choisissez votre sèche-cheveux, vous devez aussi prêter attention à la longueur du cordon. Celui-ci peut être long de jusqu’à 3m selon le modèle. Pour une utilisation à domicile, il n’est pas vraiment nécessaire d’investir dans un appareil muni d’un très long cordon, sauf si la prise électrique est trop éloignée de l’endroit où vous devez vous coiffer.

En salon de coiffure, un très long cordon rend toutefois l’appareil plus pratique et facile à manier. Si c’est un appareil de voyage que vous recherchez, un cordon extra long ne convient pas puisqu’il risque d’encombrer votre valise.

La puissance du sèche-cheveux

La puissance peut varier selon le type de sèche-cheveux que vous choisissez. En effet, si vous cherchez un sèche-cheveux de voyage, la puissance à laquelle vous aurez droit se situe aux alentours de 1000W. Pour les sèche-cheveux professionnels, cette puissance peut monter jusqu’à 2500W. La puissance d’un appareil est en principe indiquée sur son manche.

Rappelez-vous toutefois qu’une puissance trop élevée peut brûler votre cuir chevelu, et une puissance insuffisante peut rallonger le temps que vous passez à vous sécher les cheveux.

Le meilleur sèche-cheveux offre donc une puissance située aux alentours de 1700W – 2000W. Dans le cas d’un sèche-cheveux professionnel, ou d’un sèche cheveux tout public mais haut de gamme, vous aurez la possibilité de régler la température.

Si vous avez les cheveux épais ou crépus, évitez les appareils peu puissants.

Réglage de la température

Le sèche-cheveux propose au moins deux niveaux de température à savoir l’air chaud et l’air froid. N’oubliez pas qu’une utilisation trop récurrente du sèche-cheveux peut finir par détériorer la qualité de vos cheveux. Donc pensez à alterner air chaud et air froid.

La présence d’un régulateur de chaleur permettra l’usage de l’air chaud pour le séchage et le brushing, et l’usage de l’air froid pour les finitions et le maintien de la forme. Notez que certains modèles peuvent fournir jusqu’à 6 ou plus de niveaux de réglage.

Ils sont à privilégier si vous êtes nombreux à utiliser l’appareil ou bien si vous êtes un coiffeur professionnel.

Réglage de débit

Le sèche-cheveux est généralement conçu avec un système de réglage du débit d’air. Deux ou quatre positions sont généralement proposées. Certains intègrent un dispositif qui permet à la fois de régler la chaleur et la vitesse de la soufflerie.

Ceci n’est pas un détail pour les personnes qui aimeraient réaliser de vrais brushings. Un niveau de soufflerie très élevé peut être utile lorsqu’on est pressé. Le séchage s’effectue plus rapidement, ce qui vous fera gagner du temps.

Vitesse du sèche-cheveux

On ne peut pas nier qu’il y a un rapport entre le débit d’air soufflé par le sèche-cheveux, sa puissance et sa vitesse. La vitesse se mesure par rapport au temps que l’appareil va prendre pour sécher les cheveux. Elle dépend de la vitesse et du débit d’air.

Plus la puissance de l’appareil est élevée, plus sa capacité à propulser de l’air chaud et froid est importante. Certains appareils sont équipés d’une fonction turbo qui optimise la vitesse de soufflerie.

Le bruit du sèche-cheveux

Ceci n’est pas important pour une personne qui est la dernière à se réveiller le matin. Par contre, si on doit quitter le lit avant tout le monde pour se faire belle, on doit prêter une attention particulière au niveau de bruit dégagé pendant le fonctionnement de l’appareil. Si vous aimez la discrétion, votre choix peut se porter sur un appareil émettant un faible niveau de bruit, soit aux alentours de 60 décibels. Cette intensité sonore vous permet d’entendre une conversation normale.

Tourmaline ou céramique

A l’heure de choisir son sèche-cheveux, il faut également tenir compte de son revêtement. Tout d’abord en ce qui concerne la tourmaline il s’agit d’une pierre semi-précieuse. Son utilisation dans la conception d’un sèche-cheveux a pour finalité de contrer l’électricité statique. Comme le sèche-cheveux bénéficiant de la technologie ionique, le modèle en tourmaline permet d’accélérer le séchage et de renforcer la brillance des longueurs, en neutralisant les ions négatifs.

Le revêtement en céramique quant à lui possède une excellente capacité à diffuser la chaleur de manière parfaitement uniforme. Cela permet de préserver la santé de la chevelure en évitant tout risque de surchauffe. La céramique est surtout conseillée pour les personnes ayant des cheveux fragiles. Le meilleur sèche-cheveux céramique embarque la technologie ionique.

Technologie infrarouge

La technologie infrarouge optimise l’efficacité et la rapidité du sèche-cheveux. Comme la céramique, cette technologie protège les cheveux des risques de surchauffe. Si vous avez les cheveux abimés, vous ferez mieux donc de choisir un modèle qui en est équipé. Ce type de sèche-cheveux rendra vos cheveux brillants et doux.

Fonction arrêt automatique

Les modèles de sèche-cheveux de dernière génération intègrent une fonction auto-stop. Qu’est ce que c’est ? Avec ce genre de fonction, votre appareil se met en marche automatiquement lorsque vous mettez la main dessus. Lorsque vous le déposez, il s’arrête de façon automatique. Cela est possible grâce à la présence de capteurs sur l’appareil. Pratique, cette fonction vous aidera aussi à économiser de l’énergie.

Les accessoires du sèche-cheveux

Si vous avez opté pour un appareil classique, choisissez un modèle fourni avec un concentrateur et un diffuseur d’air. Comme l’indique son nom, un concentrateur d’air permet la réalisation de brushings précis en dirigeant le flux d’air chaud ou froid sur une zone ciblée de la chevelure.

Un concentrateur d’air doté d’une buse large est à privilégier pour les cheveux longs et épais. Celui muni d’une tête plus fine est à choisir pour les cheveux courts, mi- longs, fins ou épais. Quant au diffuseur d’air, il est particulièrement utile pour soigner les courbes. Il répartit le flux d’air de façon homogène sur toutes les longueurs, permettant ainsi un séchage doux et efficace des cheveux bouclés.

Consommation énergétique

Pour les plus écolos, la consommation électrique de l’appareil figure aussi parmi les critères à observer. Un sèche-cheveux proposant une puissance de 2000W peut augmenter votre facture d’électricité de 0,20€ par heure.

Rappelez-vous que plus votre appareil est puissant, plus rapide sera le temps de séchage de vos cheveux. Un appareil trop puissant peut cependant augmenter le risque de brûlure.

Le prix du sèche-cheveux

Comme tout autre produit du commerce, la qualité coute généralement chère. Une petite comparaison des prix peut vous aider pourtant à trouver le meilleur sèche-cheveux adapté à votre budget. Le prix d’un sèche-cheveux varie selon le niveau de gamme, la puissance, la qualité, les fonctionnalités et la marque. Méfiez-vous des vendeurs qui proposent des tarifs trop bas par rapport à celui du marché.

La marque et le fabricant

La marque ou le fabricant est aussi un point important qui mérite une considération de votre part au moment où vous achetez votre sèche-cheveux. Optez pour une marque d’une certaine renommée. Tenez compte des avis des consommateurs sur internet. Si vous hésitez entre deux ou plusieurs marques, optez pour celle qui fait profiter de la plus longue durée de garantie.

Voilà les traits qui peuvent distinguer un modèle de sèche-cheveux d’un autre. Il peut être assez difficile de trouver un appareil qui répond à tous ces critères. Ce qu’il faut absolument retenir est que le meilleur sèche-cheveux est simple d’utilisation, puissant et efficace, facile à prendre en main, économique, silencieux, respecte la nature de vos cheveux et livré avec les bons accessoires.

Les avantages du sèche-cheveux

Le principal avantage d’avoir un sèche-cheveux, c’est qu’on peut se sécher les cheveux plus rapidement qu’à l’air libre. Cet appareil nous permet également de réaliser des brushings et d’apporter un peu de style à nos cheveux. Par ailleurs, le sèche-cheveux tel qu’on le connait aujourd’hui est beaucoup plus performant que celui que le monde ait connu avant la seconde moitié des années 2000. L’ajout de certaines technologies comme l’ionique et l’infrarouge, et des fonctions Air Froid et Turbo, rendent les appareils plus pratiques, plus efficaces et surtout plus respectueux des cheveux.

Comment bien se servir de son sèche-cheveux ?

Le meilleur sèche-cheveux ne vaut pas mieux qu’un sèche-cheveux bas de gamme si vous ne savez pas l’utiliser. Sachez donc qu’un séchage de plus de 15 minutes à forte température pourrait abimer vos fibres capillaires et rendre vos cheveux cassants. Pour des raisons de sécurité, n’utilisez pas l’appareil pendant un orage.

Évitez également de le mettre en marche si vous avez les pieds dans l’eau. Si quelqu’un prend un bain dans la salle de bain, utilisez votre sèche-cheveux dans une autre pièce. Le sèche-cheveux émet un flux d’air chaud, pensez donc à ne pas diriger son embout vers le visage pour ne pas vous brûler. Pour accélérer le séchage, enlevez tout en douceur le maximum d’humidité avec une serviette avant d’utiliser l’appareil.  Réglez la soufflerie de l’appareil à une vitesse plus réduite si vous avez les cheveux bouclés.

L’utilisation trop régulière ou de façon prolongée d’un sèche-cheveux peut détériorer vos cheveux. Alors, pensez à utiliser une mousse coiffante, un masque nourrissant ou réparateur pour protéger vos longueurs.

Rallonger la durée de vie de son sèche-cheveux

Un bon entretien, c’est la meilleure façon de protéger votre investissement et garantir votre sécurité. Des poussières, débris de cheveux et autres particules attirés par le sèche-cheveux pendant sa mise en marche, pourraient finir par obstruer le filtre ou l’arrivée d’air.

Pour les éliminer, retirez d’abord le filtre de son emplacement et servez-vous d’un aspirateur avec un suceur plat.

Les dépôts épais peuvent être retirés à la main ou avec une pince à épiler. Les saletés qui s’incrustent dans la fine maille s’enlèvent à l’aide d’une brosse à dents. Du chiffon légèrement humecté peut en outre faire disparaître les restes de produits capillaires sur les accessoires de votre sèche-cheveux.

Quelques éléments à surveiller lors de l’utilisation

Si vous sentez une odeur de brûlé lorsque le sèche-cheveux est en marche, cela peut provenir d’un problème au niveau de la résistance. Évitez donc de vous en servir si vous ne voulez pas vous brûler les cheveux.

Faites le réparer ou alors achetez un nouveau sèche-cheveux. Une résistance défectueuse peut également expliquer la diffusion d’une chaleur trop chaude ou trop froide, ne correspondant pas au niveau de réglage choisi. Si vous entendez des bruits anormaux venant de votre sèche-cheveux, cela peut signifier un mauvais fonctionnement du système de ventilation. Ce problème n’est pas à prendre à la légère, puisqu’il peut entrainer une surchauffe.  Dans ce cas, le mieux c’est d’arrêter d’utiliser l’appareil, le faire réparer ou alors investir dans un nouveau sèche-cheveux.

De quand date le premier sèche-cheveux électrique ?

Qui a inventé le sèche-cheveux ? Comme la plupart des inventions, cet appareil est né d’une expérimentation. En 1886, Alexandre Geoffroy a eu l’idée de projeter de l’air chaud sur les cheveux pour les faire sécher. Il utilisa alors un bonnet spécial qu’il a relié à une cuisinière à gaz à l’aide d’un tuyau flexible. C’était en 1926 que l’ingénieur Léo Trouilhet a créé la « douche électrique à air chaud et froid », un séchoir à cheveux manuel. La forme du sèche-cheveux telle qu’on la voit aujourd’hui a été imaginée par Jean Mantelet, l’ingénieur qui est à l’origine de l’entreprise de renommée internationale Moulinex. Le modèle électrique du sèche-cheveux a vu le jour dans les années 1950. On le doit à l’ingénieur principal des moteurs Bertrand. Bien entendu, cet appareil a été, dans un premier temps, réservé aux utilisateurs professionnels.